Comment fabrique-t-on les bijoux ?

Les bijoux et les joailleries sont souvent associés à la gente féminine. Dans le temps, c’étaient des signes de la noblesse. Désormais, les bijoux sont assimilés à des accessoires de mode. Savez-vous que leur fabrication passe par quelques étapes incontournables quelle que soit la matière de votre choix (perle, or, argent) ?

La création du modèle

Que vous fabriquiez vous-même vos bijoux ou que vous fassiez appel à un professionnel, le passage à la conception du modèle est impératif. Le choix du modèle peut se faire par la consultation d’un catalogue. Mais, si vous voulez créer un bijou original, le créateur s’inspire souvent de la tendance en vogue, l’assemble aux aspirations de son propriétaire et dessine un modèle sur papier.

Une fois le design choisi, il est maintenant temps de contacter un modeleur. Celui-ci est tenu de créer un modèle le plus souvent en métal ou en cire.

Le montage des bijoux

Pour les bijoux en perle, cette partie se traduit par l’assemblage de tous les éléments constituant votre bijou. Tout ce dont vous aurez besoin c’est d’un fil nylon, d’un fermoir à vis ou à ressorts et bien sur des perles. Pour ce qui est des outils nécessaires, vous aurez besoin d’une paire de ciseaux, d’une pince plate et coupante et de la colle.

Pour les bijoux en or ou en argent, il faut procéder par la fonte des matières premières et des alliages. Actuellement, on utilise la fonte à cire perdue. De nombreux avantages sont obtenus grâce à l’exploitation de ce procédé si nous ne citons que la complexité des formes acquises. Ensuite, on verse le métal fondu dans le modèle. On laisse refroidir pour obtenir le bijou.

La finition

Une fois les bijoux terminés, il est maintenant temps de les polir. Ce procédé permet d’éliminer les traces laissées par les outils de fabrication. Les techniques de ponçage et de sertissage sont utilisées. La première opération est réalisée à la main avec des fils de lin, de toile et des pâtes abrasives. Ensuite, il faut réveiller la vivacité de la matière en pratiquant un dernier poli. Les brosses rotatives et les furets effectuent un dernier polissage. Enfin, le sertissage permet de mettre en valeur les gemmes.

 

Commentaire (1)

  1. Chrys

    Votre article complète nos petites connaissances et éclaire sur la fabrication.
    En ce qui concerne les perles, petits brillants et autres pierres collées sur les colliers, bagues, il serait intéressant de savoir quelle colle il faut utiliser pour réparer lorsque nous perdons une pierre ou que la perle saute car souvent on ne peut réparer et la perle ne tient pas.
    Merci
    Chrys

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.