Comment fonctionne un casque de moto ?

On sait tous que le casque moto assure notre protection en cas d’accident, mais personne ne connaît vraiment comment cela fonctionne. On va tenter de répondre à cette question en expliquant les caractéristiques d’un casque et le rôle des éléments qui le constituent. On peut alors comprendre les raisons pour lesquelles le casque a la capacité de nous protéger lorsque des évènements malencontreux surviennent.

Pourquoi le casque a une forme arrondie ?

On a tous remarqué que les casques ont tous une forme arrondie. On n’a jamais vu de casque qui présente des pointes plutôt que des courbures. Cette forme n’est pas due au hasard, et c’est tout à fait logique si les casques sont ronds. Si un accident provoque la chute d’un conducteur, ce qui est généralement le cas, ce dernier va rouler comme un tonneau.

C’est pour accompagner ce mouvement que le casque a une forme ronde. Si un casque présentait des angles, cela va bloquer le roulement du crâne lors de la chute et il sera en opposition avec le corps. Ce genre de situations peut affecter gravement les cervicales.

À quoi sert la coque ?

La coque est l’un des éléments principaux du casque de moto. C’est une partie essentielle qui assure une fonction importante dans notre protection. En effet, la coque empêche la pénétration d’objet dans votre casque. Sans cet élément, il se peut que des débris entrent dans votre casque et vont perturber votre conduite.

C’est également le premier rempart lors d’un accident parce que c’est lui qui entre en contact en premier avec les éléments extérieurs. Pour assurer ce rôle, la coque doit être faite avec des matériaux très résistants. Les casques de moto Roof ont, par exemple, une coque fabriquée en fibre de carbone.

Quel est le rôle du calotin ?

Les accidents à moto sont parfois très violents, et dans certains cas la coque peut céder en se fracassant. C’est pour cela que les concepteurs de casque ont inventé une sous-coque appelée calotin. C’est l’élément le plus essentiel du casque de moto parce que c’est la pièce qui fait office d’amortisseur pendant les accidents.

Il nous évite les blessures mortelles et les séquelles graves comme les traumatismes crâniens ou encore les commotions cérébrales. Généralement, le calotin est fait en polystyrène compensé. Le calotin protège également notre tête d’un éventuel choc avec la coque qui est un élément très dur pouvant causer d’énormes dégâts.

Comment savoir si un casque est homologué ?

Même si un casque de moto dispose de ces caractéristiques et de ces éléments, cela ne veut pas forcément dire qu’il peut être vendu sur le marché. Il faut savoir qu’avant d’être disponible dans un magasin, un casque doit subir des batteries de test pour obtenir ce qu’on appelle une homologation.

Le crash test est certainement l’épreuve la plus importante qu’un casque doit surmonter parce que cela détermine sa capacité à nous protéger. Pour qu’un casque soit homologué, il doit résister une chute directe sur le bitume en adoptant une vitesse de 28 km/h.

On connaît maintenant pourquoi les casques sont si efficaces pour nous éviter des lésions graves quand un accident arrive. C’est un accessoire qui est conçu avec une ingéniosité sans pareille pour optimiser le plus possible la sécurité des conducteurs de deux-roues.

On comprend à présent comment fonctionne un casque moto, et on trouve logique s’il est obligatoire d’en porter parce que ce genre d’accessoire est capable de sauver une vie.