Le système au pair : comment ça marche ?

Le système d’un séjour au pair est essentiellement établi sur l’échange culturel et linguistique entre une jeune personne que l’on appelle « au pair » et une famille étrangère désignée comme une famille d’accueil en échange de certains services fournis de part et d’autre.

Le but d’un séjour au pair

Le principe du système au pair consiste alors en une jeune fille (ou aussi un jeune garçon dans certains pays) qui, désireuse de perfectionner son niveau de langue étrangère se rend dans un autre pays et en profite également pour se familiariser avec les coutumes et les pratiques dudit pays étranger. Ainsi la découverte d’un nouveau pays à moindre frais fait aussi partie de l’aventure au pair.

L’échange de service avec la famille d’accueil

Est appelée famille d’accueil la famille chez laquelle la jeune personne au pair ira résider pendant son séjour en territoire étranger. En échange des services fournis par l’au pair qui prend en charge le quotidien des enfants de la famille, cette dernière fournira en retour le gîte et le couvert au jeune au pair. Une somme numéraire à titre d’argent de poche sera en outre octroyée au jeune au pair par sa famille d’accueil. Le jeune est souvent placé par une agence au pair.

Les tâches exactes qui incombent au jeune au pair

La jeune personne au pair devra s’occuper des enfants de la famille d’accueil, à raison de 5 ou 6 heures par jour et également 2 soirs par semaine. Soit leur préparer à manger, les emmener et les chercher à l’école, les aider à faire leur devoir, … Mais aussi, il faudra se charger de leur lessive, ranger leur chambre, … donc toutes les tâches domestiques qui touchent les enfants. Les petites tâches pour aider dans le fonctionnement de la maisonnée peuvent aussi être incluses dans la liste des choses à faire pour l’au pair et en aucun cas il ne sera traité comme une femme de ménage mais au contraire comme un membre de la famille à part entière.

Les engagements de la famille d’accueil

En outre des questions relatives à l’hébergement, à la nourriture et à l’argent de poche, la famille d’accueil devra également permettre au jeune au pair de suivre des cours de langue (d’ailleurs le but initial de son séjour). Ensuite un jour entier au moins dans la semaine devra être donné à l’au pair en guise de repos et au moins dans le mois, ce jour de repos sera un dimanche. En ce qui concerne le moyen de déplacement du jeune au pair, si une voiture n’est pas mise à sa disposition les frais de bus et autres seront à la charge de la famille. Quant à l’assurance et la sécurité sociale de l’au pair, elles seront également pour la famille d’accueil. Vous trouverez plus d’infos sur les obligations de la famille dans cet article.

Les frais supportés par le jeune au pair

Les frais occasionnés par un séjour au pair seront moindres si l’on se réfère à tous les avantages qu’il offre d’un autre côté. Ainsi, le jeune au pair ne devra assurer que son billet d’avion, les frais relatifs au traitement de son dossier et ses cours de langues.