Les besoins fondamentaux de l’enfant

Avenir de la société et milieu naturel pour la croissance et le bien-être de tous ses membres, l’enfant doit profiter d’une protection et d’une assistance adéquate pour garantir l’exécution de ses attributions au sein de la société, « en raison de son immaturité physique et intellectuelle ».

Pour mener cet objectif à bien, « un climat d’amour, de bonheur, de compréhension » est requis afin que l’enfant puisse grandir, se construire, s’épanouir et affirmer sa personnalité. La Convention sur le Droit de l’enfant stipule notamment qu’il est essentiel d’apprêter l’enfant à avoir une vie individuelle tout en étant bien intégré dans la communauté. Cette préparation revient en premier lieu aux parents.

Apporter sa contribution dans le but de faire progresser socialement l’enfant, lui instaurer une meilleure condition de vie, reviennent à respecter ses besoins fondamentaux c’est-à-dire les besoins indispensables à sa vie. Car comme tout être humain, l’enfant éprouve ses propres besoins pour être heureux et se sentir bien.

Les besoins organiques

Manger, boire, dormir constituent en premier lieu les besoins organiques essentiels de l’enfant, des besoins que même un adulte normal éprouverait. L’enfant a besoin de se nourrir avec une alimentation saine et équilibrée pour être en bonne santé. Etre nourri exclusivement au sein durant les six premiers mois de la vie n’est pas un geste anodin. C’est un rituel qui affine les relations affectives mère – enfant. Par ailleurs, l’enfant a autant besoin de dormir pour bien grandir et optimiser le développement de son système nerveux.

La connaissance par la découverte

Il a aussi besoin d’acquérir des connaissances par la découverte, l’exploration, le jeu, les sorties et surtout en allant à l’école. Se scolariser, c’est franchir le premier pas vers la socialisation, vers la vie en groupe. Il se fera en même temps le plaisir de se faire de nouveaux amis.

La sécurité pour le courage

L’enfant a également besoin de se sentir en sécurité, que ce soit sur le plan affectif ou matériel. Interdire à un enfant d’entreprendre une activité qui pourrait par exemple lui blesser, revient à lui imposer des règles, de la discipline quant à la façon dont il conduira sa vie dans le futur. La sécurité implique en outre la confiance en soi, le courage de s’engager.

La stabilité pour une base solide

La stabilité dans le milieu familial et dès l’enfance permet par ailleurs à un enfant d’avoir une base de vie solide et ferme dès l’enfance. C’est une valeur qui se transmettra et que l’enfant transmettra à son tour à ses futures progénitures.

L’affection pour pouvoir avancer

Mais ne sous-estimons pas le sentiment d’affection dont notre enfant a besoin pour s’accomplir, car l’enfant ne peut pas se priver de l’amour de ses parents pour être heureux. Il a également besoin que l’on fasse attention à tout ce qu’il fait. Il a besoin qu’on l’estime, qu’on le respecte. Il a besoin d’être félicité pour susciter son courage et sa fierté, afin qu’il puisse avancer et se tendre davantage vers la perfection.

Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à consulter le site mpedia, le site pour les parents écrit par des médecins spécialistes de l’enfance.